Scriptum Web
La capitale du canton Uri, Altdorf, est située aux pieds du Gothard, ligne de partage des eaux la plus grande d'Europe. Ce canton représente depuis toujours un endroit de rencontres transitoires. Différentes cultures se croisent depuis des siècles, séparées par des hautes montagnes et liées par des colles vertigineux. Ici, où marchandes et marchandise, langages et cultures sont de passage, tous les deux ans le festival de musique internationale Alpentöne a lieu.
Les musiciens ne viennent pas que de Suisse, ils arrivent de tous les pays de l'arc alpin entre la Slovénie et l'Occitane. Ils arrivent des Préalpes bavaroises et de la plaine lombarde, du Tyrol et d'Appenzell, de l'Engadine et du Piémont, de Munich, Milan et Marseille. Ils arrivent de grandes métropoles et de régions reculées. Leur matériel est une tradition musicale étendue et fine, stylistiquement si divers comme la tradition musicale des alpes toutes entieres. Mais aussi leur mémoire sonore personnelle est une mine. Beaucoup développent ainsi des sons alpins complètement nouveaux et des sounds contemporains..
Le festival, fondé en 1999 et qui dure trois jours, ne s'engage à aucun style. La thématique est univoque, pas le genre. Musique nouvelle, classique, folklorique, populaire ou Jazz, respectivement leur entrecroisement, l'approche s'appuie toujours sur un imaginaire sonore qui est en rapport avec les Alpes. Celui-ci diffère selon les origines : étonnamment varié, insolite et de temps à autre même étrange. Avec une compréhension pour la tradition plus ou moins marquée, ces artistes excellents dépassent maints clichés, se frottent à une notion sonore des montagnes erronée, une fois d'une façons désenchantée, une fois plutôt en la transfigurant, avec de l'humour et aussi très sérieusement, avec profondeur et sensualité. Tous sont fascinants et ne laissent personne de marbre.